Le prestige de l'artisanat

Notre fabrication artisanale à Laguiole est composée de 2 métiers :

- le métier de Forgeron (fabrication des lames, ressorts, …)

- le métier de Coutelier (ajustage, montage, façonnage, … des pièces brutes au Laguiole fini)

Le métier de coutelier

Nous conservons le savoir-faire traditionnel des premiers couteaux de Laguiole : un seul et même Coutelier réalise l’ajustage, le montage, le façonnage, le polissage et l’aiguisage de chaque couteau.

Il s’autocontrôle tout au long des étapes. 

Le responsable d’atelier réalise un contrôle final et donne à chaque coutelier la reprise éventuelle d’imperfections. 

Enfin les couteaux de Laguiole sont essuyés, étiquetés, … par les personnes chargées de la vente.

Fabriquer un couteau de Laguiole nécessite entre 109 opérations pour un Laguiole avec une lame seule et 216 opérations pour un Laguiole avec 3 pièces (lame, tire-bouchon et poinçon). 

Voici le parcours que les mains du coutelier font subir aux matériaux bruts.

C'est dans ce long itinéraire que notre fabrication artisanale vous garantit que chaque couteau de Laguiole est un objet unique.

1 - Préparation et ajustage des pièces métalliques du couteau :

A son établi et à la bande abrasive, le Coutelier commence par la préparation des pièces composant le Laguiole : ressort, lame, platines, …

Ensuite, il réalise les ajustages nécessaires entre pièces et enfin, il ajuste la matière du manche (bois, corne, …) avec les mitres.

1 - Mise à niveau et reprise du ressort

2 - Blanchiment de l'intérieur du ressort avec abeille forgée massive

3 - Blanchiment de l'avant de l'abeille forgée massive (bande abrasive grain fin)

4 - Blanchiment du talon de la lame

5 - Passage de la lime sur le ressort pour enlever les aspérités d'acier du ressort

6 - Ciselage à la lime de l'abeille forgée massive

7 - Ciselage à la lime de l'abeille forgée massive

8 - Polissage de l'intérieur du ressort avec abeille forgée massive

2 - Ajustage du manche et assemblage du Laguiole en une seule étape :

Le Coutelier fait le montage des pièces du manche (ressort et platines).

Il visse (ou il clou avec un rivet) la matière du manche sur le squelette métallique du manche Réalisation de la croix du berger présente sur un côté du manche.

1 - Rivetage du ressort entre deux platines en inox

2 - Perçage de la plaquette en bois d'olivier. La platine fait office de guide

3 - Manche ajusté, percé. Etape suivante : monter le ressort

4 - Préparation vissage du manche en pointe de corne sur les platines inox

5 - Vissage manche en corne sur platines à main levée et manuellement suite

6 - Vissage des plaquettes en corne sur les platines en laiton (couteau de table)

7 - Perçage des trous pour la croix du berger

8 - Mise en place du fil en inox pour former la croix du berger

9 - Sectionner le rivet qui tient le manche en bois avec les platines

10 - Fin du montage du manche

3 – Montage de la lame :

Le Coutelier monte la lame sur le manche. Ensuite, il ajuste la mécanique d’ouverture / fermeture de la lame. Le couteau de Laguiole est brut de montage.

1 - Préparation du talon de la lame

2 - Rivetage de l'axe arrière (ressort)

3 - Rivetage de la lame sur le manche

4 - Rivetage de la lame sur le manche

5 - Ajustage mécanique lame et manche terminé

4 - Façonnage du manche du Laguiole brut de montage :

Le travail de façonnage du manche est une succession de passages sur des bandes abrasives avec des grains de plus en plus fins (dégrossissage, premier façonnage, façonnage final). La matière du manche et les parties métalliques sont façonnées ensembles.

1 - Début du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive gros grain)

2 - Début du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive grain moyen)

3 - Début du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive grain moyen)

4 - Mise à niveau du ressort avec la mitre arrière

5 - Mise à niveau du dessus de la lame avec le ressort

6 - Milieu du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive grain moyen)

7 - Fin du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive grain fin)

8 - Fin du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive grain fin)

9 - Fin du façonnage du manche sur le backstand (bande abrasive grain fin)

10 - Fin de façonnage du manche sur couvert de table spécial (étape suivante montage de la lame)

5 - Finitions :

Le Coutelier passe au polissage du couteau qui se réalise en plusieurs étapes : polissage sur des frottes en coton imprégnées de pâte abrasive. L’aiguisage de la lame est la dernière opération.

1 - Polissage du dos de la lame (passage au sisal)

2 - contrôle final

Stage de coutellerie :

Devenez coutelier le temps d'une journée et repartez avec votre Laguiole fabriqué par vos soins ! 

En savoir plus

Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.

En navigant sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies à des fins de suivi de commandes et de statistiques.