En poursuivant votre navigation sur ce site, vous devez accepter l’utilisation et l'écriture de Cookies sur votre appareil connecté. Ces Cookies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, actualiser votre panier, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connexion. En savoir plus
J'accepte
Panier Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

A déterminer Livraison
0,00 € Total

Commander

Produit ajouté à votre panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produit dans votre panier Il y a 1 produit dans votre panier
Total des produits
Livraison  A déterminer
Total
Poursuivre vos achats Commander

L’atelier forge de l’acier Damas

Notre entreprise familiale comprend 1 forgeron de l’acier Damas.

Forgeron de l'acier Damas à la Coutellerie Honoré Durand à Laguiole

Le prestige de l’Artisanat

Notre fabrication Artisanale est composée de 2 métiers principaux :

  • le métier de Coutelier (montage et façonnage du couteau)
  • et le métier de Forgeron (fabrication des lames, ressorts, …)

Dans le métier de Forgeron, nous avons une spécialité : nous fabriquons notre acier Damas, un acier feuilleté aux motifs uniques.

 

Voici le parcours de fabrication de notre acier Damas, tout cela en partant de feuillards d’acier vers la pièce finie.

C'est dans ce long itinéraire que notre fabrication Artisanale vous garantit que chaque Laguiole est un objet unique.

Laguiole pliant Honoré Durand avec lame en acier Damas

Le métier de Forgeron de l’acier Damas

Le métier de forgeron nécessite un savoir-faire spécifique.

Il existe différentes méthodes pour fabriquer le Damas. Notre forgeron fabrique dans nos ateliers l’acier Damas de corroyage.

A partir d’un pain original comprenant entre 4 et 8 couches

d’aciers soudées les une aux autres

Nombre de couches 

Dureté moyenne

Acier Damas motif « sauvage »

De 80 à 120 couches d’acier

Soit entre 4 et 8 pliages 

Environ 55 Hrc

Acier Damas motif “mosaïque”

Environ 1000 couches d‘acier

Soit entre 15 et 30 pliages

Environ 55 Hrc

C’est un métier qui nécessite différents matériels (chacun avec leur outillage adapté) :

  • une forge à gaz (pour chauffer le métal, pour tremper)

  • plusieurs martinets (marteau mécaniques pour souder, étirer)

  • un laminoir (pour souder, étirer)

  • une machine à émoudre (pour réaliser le biseau de la lame ou rectification en biais)

  • une presse (pour estamper)

  • une rectifieuse, ….

L'histoire de l'acier Damas

L’acier Damas est issu d’une technique de forge qui remonte à plus de 2000 ans. 

Son origine exacte reste inconnue.

Les fouilles archéologiques dans le Nord de la France ont permis la découverte d’armes blanches composées de métaux « mous » et « durs » soudées ensembles (datation : Mérovingiens et Carolingiens).

Pour les Occidentaux, l’acier Damas semble diffusé depuis les premières Croisades (en Syrie, à D…. !). 

L’acier Damas a traversé les siècles, les continents et les époques. De prestigieuses épées, des canons de fusils et de pistolets, … ces objets d’art et de collection en ont forgé la réputation.
L’acier Damas a été redécouvert pour la coutellerie par les forgerons Américains il y a 30 ans.

forgeron-9.jpg

Notre méthode de fabrication du Damas

Dans nos ateliers nous fabriquons de l’acier Damas de corroyage. 

1- Préparation du lopin

Le forgeron empile des plaquettes d’acier de dimensions identiques en alternant de l’acier doux avec de l’acier dur. Il réalise un lopin (suivant le type de lame à forger, il utilise des aciers différents) 

lopin d'acier Damas

2- Soudure

Le pain d’acier est chauffé jusqu’à une température compatible avec les différents aciers (un four au gaz permet une chauffe homogène et constante sur toutes les parties de l’acier) : il est forgé.
Le pain est martelé à chaud afin que les couches d’acier du pain ne constitue plus qu’un seul bloc homogène 

3- Etirage et redressage :

La soudure effectuée, le lopin est chauffé puis écrasé afin de l’étirer (pour conserver une barre d’acier de section homogène, régulièrement redressage à chaud sur l’enclume). Ayant doublé de longueur, le lopin est coupé. On replie les 2 parties l’une sur l’autre. Ces 2 parties étant distinctes, on recommence à l’étape précédente : la soudure des 2 parties, puis l’étirage du lopin redevenu homogène.
Ce processus de ‘pliage’, soudure et étirage est effectué autant de fois que cela est nécessaire pour obtenir le nombre de couches souhaitées dans la lame (d’un premier lopin de 5 couches on veut arriver à une lame de 320 couches, il faudra faire 6 coupages/soudures et étirages successifs).
Pour la mise à l’épaisseur et à la forme, il est réalisé par le martelage à chaud de cette barre d’acier Damas et par le passage en laminoir. Dans une barre d’acier damas ainsi fabriquée, le forgeron peut obtenir entre 4 et 8 lames simples. 

4- Mise en forme et finition :

  • mise en forme précise de la lame

  • réalisation du talon exact suivant la taille

  • émouture

  • polissage

Toutes ces opérations sont effectuées à la main sur des bandes abrasives.
Traitement thermique (avec trempe à l’huile)

La révélation (pour donner le contraste des différents aciers utilisés) se réalise après le polissage miroir de la lame.

La lame est immergée dans un bain d’acide puis dans un bain neutralisant l’action de l’acide.

 Notre atelier en images

Atelier du forgeron du damas avec le four à gaz en cours de chauffe
1 - Atelier du forgeron du damas avec le four à gaz en cours de chauffe

Polissage d'un acier damas mosaïque qui sera utilisé pour la fabrication de mitres
2 - Polissage d'un acier damas mosaïque qui sera utilisé pour la fabrication de mitres

Barreau d'acier damas dans le four pour le mettre à la bonne température avant son travail
3 - Barreau d'acier damas dans le four pour le mettre à la bonne température avant son travail

Travail sur martinet pour soudure et allongement du pain de damas
4 - Travail sur martinet pour soudure et allongement du pain de damas

Travail au martinet pour souder les couches d'acier les unes aux autres
5 - Travail au martinet pour souder les couches d'acier les unes aux autres

Le forgeron du damas enlève la calamine sur le pain de damas avant soudure
6 - Le forgeron du damas enlève la calamine sur le pain de damas avant soudure

Travail sur martinet pour redresser la barre en acier Damas
7 - Travail sur martinet pour redresser la barre en acier Damas

Mise en forme finale de la barre d'acier sur l'enclume
8 - Mise en forme finale de la barre d'acier sur l'enclume

 Contrôle de la bonne dimension de la barre d'acier Damas
9 - Contrôle de la bonne dimension de la barre d'acier Damas

 Fin de la mise en forme d'une lame en acier Damas.
10 - Fin de la mise en forme d'une lame en acier Damas.

Les qualités de l'acier Damas

L’acier Damas est :

  • unique car les dessins des couches d’acier ne sont jamais identiques. 
  • une émotion apportée au couteau de par sa réalisation de façon totalement manuelle 
  • un acier au carbone : très bonne tenue du fil et facilité d’aiguisage, mais qui ne donne pas ou très peu de goût d’acier aux aliments.
  • facile d’entretien : vous vous en servez régulièrement, essuyez la lame après chaque utilisation. Vous vous en servez occasionnellement : pensez à graisser la lame pour éviter une perte de contraste entre les différentes couches d’acier (graisse type silicone, graisse blanche, ...sans acidité).

> Découvrez le site internet de notre musée <

Stage de coutellerie :

Devenez coutelier le temps d'une journée et repartez avec votre Laguiole fabriqué par vos soins !

En savoir plus

Découvrez nos autres métiers :